Connexion
Dystopia

La tournée de Thomas Munier

En attendant la parution de Marchebranche, le jeu de rôle d'aventures initiatiques dans un monde de forêts en clair-obscur de Thomas Munier en boutiques et librairies le 15 juin, il est déjà possible de noter quelques dates dans vos agendas !

Thomas Munier sera à Paris les 21-22-23 juin :

  • vendredi 21 juin à 19h : rdv à la librairie Aapoum Bapoum (Paris 6e) pour une soirée de triple lancement ! Thomas Munier et Marchebranche seront en compagnie de Côme Martin pour La trilogie de la vie et Milouch pour La Grive Noire. Discussions, apéro et dédicaces sont au programme.
  •  
  • samedi 22 juin en journée : Thomas Munier sera sur le stand du Rayon alternatif au colloque des 50 ans du JDR à l'université Sorbonne-Paris Nord à Villetaneuse, pour des dédicaces et échanges de théorie rôliste.
  •  
  • samedi 22 juin à 19h30 : rdv à la librairie Le Rideau Rouge (Paris, 18e) pour une 2e rencontre "Ruines&JDR", toujours pour des échanges passionnants et des dédicaces à la clé.
  •  
  • dimanche 23 juin à 15h : rdv à la librairie Livringstone (Bry Sur Marne) pour un workshop sur l'utilisation des tables aléatoires dans Marchebranche !

Rencontre au Rideau Rouge (Paris)

Mercredi 29 mai à 19h30, on vous donne rendez-vous à la librairie Le Rideau Rouge (Paris, 18e) pour évoquer les jeux sans MJ et le motif de la ruine en jeu de rôle !

Avec Milouch, l'autrice du jeu La Grive Noire, et Eugénie qui co-dirige la collection Jydérie et parlera de Bois Dormant, vivre avec les ronces, de Melville Tilh-Pluñvenn.

On va parler de paysages en transformation, de bouleversements et de reconstruction... et aussi de répartition de la parole autour de la table, de jeux sans MJ et de jeux sans personnages.

Au plaisir de vous y retrouver !

Deux nouveautés au Visage Vert

Le numéro 34 de la revue Le Visage Vert vient de paraître !

Avec au sommaire Jacques Baudou, Philippe Mura, Waldemar Kaempffert, Frank R. Stockton, David Camus, François Baillon, Georges Fourest, Yves Letort, et Soledad Lida.
 

Et un titre issu du colloque de Cerisy : L’enquête, une forme pour les récits du XXIe siècle, dirigé par Dominique Meyer-Bolzinger et Christian Chelebourg.

Aujourd’hui, l’enquête est partout et son imaginaire imprègne notre culture. Sa structure est celle de très nombreux récits aux supports divers, en texte et en images : fictions policières, séries ou essais, biographies, témoignages historiques ou sociologiques, photographies et jeux vidéo…

Les multiples usages de cette forme emblématique de notre temps en révèlent les préoccupations liées aux questions de la mémoire et de la trace, du rapport au réel et du statut du savoir : comment raconter ? Comment ne pas céder aux histoires toutes faites et aux récits convenus, aux explications sommaires ?
 

Ces deux nouveautés sont commandables sur le site Dystopia. C'est aussi l'occasion de redécouvrir les anciens numéros de la revue, et les recueils, romans et essais de ce catalogue !

Une chronique pour La Clé des nuages

Sur le site Campustech, Alexandre Mirzabekiantz conseille La Clé des nuages de kF pour jouer à deux, et fait de beaux rapprochements littéraires :

« Ce qui s’en rapporte le plus dans mon expérience de lecteur est la nouvelle « L’écriture du Dieu » dans L’aleph de Borges. Mais chacun y développera sa propre notion de parcours : spirituel, parsemé de signes, ou bien plus physique et littéral. Dans un spectre qui irait de Lady Bird au cinéma à Au cœur des ténèbres en littérature. »
 

Mélanie Fazi au festival L'Ouest Hurlant

Mélanie Fazi est invitée au festival L'Ouest Hurlant ce samedi 4 et ce dimanche 5 mai à Rennes !

Elle participera à deux tables rondes :

Une belle occasion de redécouvrir ses témoignages sur ces sujets Nous qui n'existons pas et L'année suspendue.

Il y aura même un live du podcast Procrastination !

Pressez-vous y !

Une nouvelle chronique pour Auto-Uchronia

Une lecture touchante et précise par Samuel Minne d'Auto-Uchronia ou fugue en zut mineur de Francis Berthelot.

« Autobiographie sensible à la prose épurée, rêve d’évasion vers une vie plus libre, réécriture du réel, Auto-Uchronia est tout ceci à la fois, et bien plus. Le roman s’achève trop vite sur cette entrée dans la marginalité et la littérature : on voudrait en savoir plus sur cette carrière d’écrivain imaginaire, sur cette vie de plaisirs interdits qui sera exposée dans les années 1980 aux ravages du sida. Mais quoi ? Il est toujours possible de se replonger dans les romans et nouvelles de Francis Berthelot réellement publiés, ou encore dans les fictions consacrées aux LGBT depuis les années 1960. »

À lire en intégralité sur le site Diacritik.

Un prix pour Léo Henry !

Léo Henry est lauréat du tout premier Prix SGDL - Yves et Ada Rémy des littératures de l'imaginaire ! Pour ses trois titres parus en 2023 : La Géante et le naufrageur (Le Bélial'), Cent-vingt (La Volte), Héctor (Rivages).

Avec un joli mot d'Ada :« Je suis heureuse que Léo Henry soit le premier à recevoir de notre part ce prix des littératures de l'imaginaire, car dans son œuvre foisonnante, il les représente toutes. »

À retrouver sur le site : le cycle des nouvelles de Yirminadingrad et le roman Sur le fleuve, écrits à quatre mains et plus, avec Jacques Mucchielli. Ainsi que le recueil Point du jour aux éditions Scylla. Et les titres des éditions Les règles de la nuit.

Le prix sera remis le 8 juin à l'occasion du festival SGDL - Espèces d'auteurs.

 

Billets plus anciens