Connexion
Dystopia

Actualités

Focus : Laure Afchain

Adar – Retour à Yirminadingrad est composé de 13 nouvelles écrites par 12 auteurs à partir de 13 dessins de Stéphane Perger :

Stéphane BeauvergerDavid CalvoAlain DamasioMélanie FaziVincent GesslerSébastien JuillardLaurent KloetzerluvanNorbert MerjagnanJérôme NoirezAnne-Sylvie Salzman et Maheva Stephan-Bugni.

Ce recueil a été supervisé et composé avec les auteurs par Léo Henry à partir d’une idée qu’il avait eue avec Jacques Mucchielli juste après avoir terminé l’écriture de Tadjélé – Récits d’exil (désormais disponible en version numérique).

***

Après vous avoir présenté tous les auteurs qui ont participé à Adar, nous allons vous permettre de faire connaissance avec les différents professionnels qui œuvrent en coulisses.

Aujourd’hui : focus Laure Afchain

Laure Afchain a rejoint Dystopia pour travailler sur les maquettes intérieures à partir de notre troisième recueil : L’apocalypse des homards de Jean-Marc Agrati. Elle reprend ce poste après David Bosman qui avait réalisé celles de Bara Yogoï et celle d’Ainsi naissent les fantômes de Lisa Tuttle (ce dernier sera réimprimé avant l'été).

Pour Dystopia, elle travaille aussi en binôme avec Corinne Billon sur l’ensemble des illustrations de couverture des livres d’Yves et Ada Rémy : Le Prophète et le Vizir, Les Soldats de la mer, Le Mont 84 (dans lequel elle a aussi créé la carte à partir des indications des auteurs) et prochainement La Maison du Cygne.

Après une formation en communication visuelle aux Beaux Arts de Toulouse et une spécialisation en dessin de caractères à la Royal Academy of Arts de La Haye, Laure travaille à Paris en tant que designer graphique. De la création de polices de caractères à la direction artistique en passant par le graphisme print et web, la typographie et la mise en page, la conception d’identité visuelle ou encore le motion design, vous avez pu admirer ses derniers travaux pour La Volte ou plus récemment sur Le Naurne avec luvan et Léo Henry. 

Si vous souhaitez en savoir plus sur ses différentes activités ou la contacter, voici son site.

***

80 % et 2 objectifs secondaires

Avec 205 contributions, nous avons récolté 23 329 € et nous avons dépassé les 80 % de l’objectif 3 semaines avant la fin de la campagne.

Nous avons dévoilé hier nos 2 objectifs suivants : de quoi motiver tout le monde à faire exploser la jauge !

 

80 % : les objectifs secondaires dévoilés

Nous voilà donc à 80 % de notre objectif principal. Et ce, à 3 semaines de la fin de la campagne.

Chose promise, chose due : l’Annonce.

Au centre des préoccupations de l’association depuis sa création : l’œuvre et l’auteur. Grâce au crowdfunding, nous pouvons non seulement permettre à l’œuvre d’exister et de s’inscrire dans la durée, mais aussi à l’auteur d’être mieux rétribué pour son travail.

Pour ce faire, nous dévoilons aujourd’hui deux objectifs secondaires :

La DystoPrime

Si nous arrivons à atteindre les 110 %, nous aurons récolté une enveloppe de 3 000 € supplémentaires. Nous la redistribuerons intégralement entre les 12 auteurs de Adar – Retour à Yirminadingrad, mais aussi à l’anthologiste Léo Henry, à la maquettiste Laure Afchain et à la correctrice Pascale Doré sous forme d’une prime de 200 € par personne.

La DystoBourse

Et si nous atteignons les 120 % : avec ces 3 000 € supplémentaires, nous créerons une bourse Dystopia. Cette fois-ci, nous donnerons cette somme à un des auteurs, traducteurs, graphistes, ayant déjà travaillé au moins une fois avec nous dans le but de se consacrer à un projet particulier à plein temps pendant 3 mois. Le résultat ne sera pas obligatoirement publié par l’association. Et si c’est le cas, ces 3 000 € ne  se substitueront en aucun cas aux droits d’auteur. Si ce palier est atteint, nous formerons un comité en 2017 afin de choisir le meilleur dossier.

Nous devons faire exploser la jauge. Vous reste-t-il le moindre doute ?

Focus : Stéphane Perger

Adar – Retour à Yirminadingrad est composé de 13 nouvelles écrites par 12 auteurs à partir de 13 dessins de Stéphane Perger :

Stéphane BeauvergerDavid CalvoAlain DamasioMélanie FaziVincent GesslerSébastien JuillardLaurent KloetzerluvanNorbert MerjagnanJérôme NoirezAnne-Sylvie Salzman et Maheva Stephan-Bugni.

Ce recueil a été supervisé et composé avec les auteurs par Léo Henry à partir d’une idée qu’il avait eue avec Jacques Mucchielli juste après avoir terminé l’écriture de Tadjélé – Récits d’exil (désormais disponible en version numérique).

***

Après vous avoir présenté les auteurs des nouvelles qui composent Adar – Retour à Yirminadingrad, nous passons aux autres collaborateurs du projet.

Aujourd’hui : focus Stéphane Perger

Stéphane Perger a une place à part dans la désormais longue liste des créateurs de Yirminadingrad.

Dès le premier recueil, il a donné une orientation, une ambiance graphique au cycle en signant la couverture de Yama Loka terminus. Puis, il participe au même titre que Léo Henry et Jacques Mucchielli à l’élaboration de Bara Yogoï – Sept autres lieux. Il ne se contente plus d’illustrer les textes des deux auteurs, il construit la ville avec eux. Par exemple, pour la nouvelle L’Atmosphère asphyxiante dans laquelle nous vivons sans échappée possible, son dessin sert de point de départ à la nouvelle qui le suit, contrainte qui sera reprise de manière systématique pour Adar – Retour à Yirminadingrad.

Pour Dystopia, c’est un des trois graphistes – avec Laurent Rivelaygue et Corinne Billon - qui travaillent sur nos couvertures panoramiques. Il a aussi illustré les deux recueils de Lisa Tuttle, Cru de luvan, Sur le fleuve de Léo Henry et Jacques Mucchielli et Chants du cauchemar et de la nuit de Thomas Ligotti.

Il a travaillé sur plusieurs bandes dessinées : Sir Arthur Benton avec Tarek au scénario, Sequana avec Léo Henry ou plus récemment sur Scotland Yard avec Dobbs. Il collabore aussi à la série Avengers Origins pour Marvel et le tome 3 de Complot – La bataille de Hamburger Hill avec Alcante Gihef vient de paraître. Il adapte en ce moment Odyssée sous contrôle de Stefan Wul.

Vous aimez le travail de Stéphane Perger ?

Il reste encore 8 de ses 13 originaux disponibles : les contributions ultimes de ce crowdfunding. Vous pouvez aussi vous offrir pour 75 € une sérigraphie du dessin (en en-tête du présent billet) qu’il avait offert à l'occasion des 5 ans de l’association Dystopia au webzine Un dernier livre avant la fin du monde. Vous pouvez d'ailleurs y trouver depuis hier un entretien avec Léo Henry ici.

***

201 contributions et bientôt 80 %      

Avec 201 contributions, nous avons récolté 23 082 € et nous sommes arrivés à moins d’un tout petit pour cent des 80 % de l’objectif.

Il reste trois semaines avant la fin de notre campagne de financement participatif pour Yirminadingrad.

Et bientôt ces fameux 80 %...

Focus auteurs : Maheva Stephan-Bugni

Adar – Retour à Yirminadingrad est composé de 13 nouvelles écrites par 12 auteurs à partir de 13 dessins de Stéphane Perger :

Stéphane BeauvergerDavid CalvoAlain DamasioMélanie FaziVincent GesslerSébastien JuillardLaurent KloetzerluvanNorbert MerjagnanJérôme NoirezAnne-Sylvie Salzman et Maheva Stephan-Bugni.

Ce recueil a été supervisé et composé avec les auteurs par Léo Henry à partir d’une idée qu’il avait eue avec Jacques Mucchielli juste après avoir terminé l’écriture de Tadjélé – Récits d’exil (désormais disponible en version numérique).

***

Aujourd’hui : focus Maheva Stephan-Bugni

Comme Sébastien Juillard, Maheva Stephan-Bugni est un des deux « petits nouveaux » présents au sommaire de Adar puisqu’ils n’ont qu’une seule publication professionnelle avant celle-ci. Vous avez pu découvrir sa première nouvelle, Pirate, dans l’anthologie dirigée par Serge Lehman : Retour sur l’horizon. Ce recueil avait été composé à l’occasion des 10 ans de la collection Lunes d’encre de Denoël. Au sommaire, plusieurs auteurs connus de nos services : David Calvo, Léo Henry (qui avait d’ailleurs reçu le Grand Prix de l’Imaginaire pour sa nouvelle Les Trois livres qu'Absalon Nathan n'écrira jamais que vous retrouverez dans Le Diable est au piano et dont il reste encore 3 exemplaires disponibles dans le cadre de notre campagne), Laurent Kloetzer et Jérôme Noirez.

***

Bientôt 200 contributions, bientôt 80 % 

Avec 198 contributions, nous avons récolté presque 23 000 € et nous sommes arrivés à moins d’un petit pourcent des 80 % de l’objectif.

Il reste un peu plus de trois semaines avant la fin de notre campagne de financement participatif pour Yirminadingrad.

Le cap des 200 contributions devrait permettre de franchir ces fameux 80 %...

Focus auteurs : Anne-Sylvie Salzman

Adar – Retour à Yirminadingrad est composé de 13 nouvelles écrites par 12 auteurs à partir de 13 dessins de Stéphane Perger :

Stéphane BeauvergerDavid CalvoAlain DamasioMélanie FaziVincent GesslerSébastien JuillardLaurent KloetzerluvanNorbert MerjagnanJérôme NoirezAnne-Sylvie Salzman et Maheva Stephan-Bugni.

Ce recueil a été supervisé et composé avec les auteurs par Léo Henry à partir d’une idée qu’il avait eue avec Jacques Mucchielli juste après avoir terminé l’écriture de Tadjélé – Récits d’exil (désormais disponible en version numérique).

***

Aujourd’hui : focus Anne-Sylvie Salzman

Tout comme Mélanie Fazi et luvan, Anne-Sylvie Salzman écrit et traduit. Elle anime aussi depuis plus de 20 ans maintenant la revue fantastique Le Visage Vert.

Côté écriture, elle a, à son actif, trois romans (Au bord d’un lent fleuve noir chez Joëlle Losfeld, Sommeil chez José Corti et Dernières nouvelles d'Œsthrénie chez Dystopia) et deux recueils de nouvelles (Lamont et Vivre sauvage dans les villes publiés par Le Visage Vert) ainsi qu’un recueil de poèmes bilingue français / anglais traduit par elle-même Dits des xhuxha'i / Tales of the xhuxha'i.

Côté traductions, on lui doit notamment les deux romans de Iain M. Banks chez L’œil d’or (Efroyabl ange1 et Un chant de pierre qui arrive d’ailleurs en librairie ce mois-ci), les suites du cycle du Magicien d’Oz de L. Frank Baum, du Arthur Machen, du Lord Dunsany ou encore du Fritz Leiber… Pour Dystopia, c’est Thomas Ligotti qu’elle a choisi de mettre en lumière avec Chants du cauchemar et de la nuit.

Grâce au Visage Vert, c’est son deuxième recueil, Vivre sauvage dans les villes que nous vous proposons de découvrir pour soutenir notre projet.

« Peut-être encore plus affûtées que celles, déjà saisissantes, du précédent recueil, Lamont (2009), ces nouvelles réjouiront par leur étroite association, trop rare encore dans le champ fantastique contemporain, d’une parfaite maîtrise des codes littéraires du genre et des attentes associées, chez la lectrice ou le lecteur, permettant de les déjouer avec subtilité, et d’une écriture d’une élégance et d’une précision suggérant parfois quelque pacte mystérieux avec une entité surnaturelle.» Charybde 27

 

***

Et de 2 !                      

Nous venons de franchir une deuxième grande étape : avec 190 contributions nous avons récolté 22610€ soit 77,83 % de l’objectif. Ce qui signifie qu’après Adar, c’est le montant dédié à la réédition de Yama Loka terminus qui est atteint. Ce qui nous sépare aujourd’hui des 100% servira à la réédition de Bara Yogoï.

Bientôt 80 %, bientôt l’annonce...

Alors on continue !

 

Focus auteurs : Jérôme Noirez

 

Adar – Retour à Yirminadingrad est composé de 13 nouvelles écrites par 12 auteurs à partir de 13 dessins de Stéphane Perger :

Stéphane BeauvergerDavid CalvoAlain DamasioMélanie FaziVincent GesslerSébastien JuillardLaurent KloetzerluvanNorbert MerjagnanJérôme NoirezAnne-Sylvie Salzman et Maheva Stephan-Bugni.

Ce recueil a été supervisé et composé avec les auteurs par Léo Henry à partir d’une idée qu’il avait eue avec Jacques Mucchielli juste après avoir terminé l’écriture de Tadjélé – Récits d’exil (désormais disponible en version numérique).

***

Aujourd’hui : focus Jérôme Noirez

Jérôme Noirez a lui aussi frappé fort dès son premier roman : Féerie pour les ténèbres ouvrait une trilogie de fantasy aussi personnelle que barrée. Le Bélial’ l’a rééditée dans une version complète et revue par l’auteur début 2012 en deux fort beaux volumes (déjà vendus dans le cadre de notre campagne, mais encore disponibles pour quelque temps chez l’éditeur. La trilogie est aussi disponible chez J’ai lu comme presque tous les autres livres l'auteur).

« Si l'ensemble déroute, répétons-le, Jérôme Noirez sait parfaitement où il va, et le lecteur est ébahi, sonné, mais jamais assommé. Complots, combats, décors grandioses et plomberie, Féerie pour les ténèbres est un coup de maître. Un machin qui laisse pantois, un truc qu'on prête aux amis sourire en coin, en leur murmurant tiens, vas-y, essaie-moi ça, tu m'en diras des nouvelles. Un morceau de bravoure, tout simplement, dont l'envoûtante beauté et la douloureuse intelligence emportent de la première à la dernière ligne. Impressionnant. » Patrick Imbert

À l’aise aussi dans la littérature jeunesse, il a écrit plusieurs plusieurs romans sur le Japon dont il est grand connaisseur comme Fleurs de Dragon et Le Shogun de l’Ombre ou plus récemment Le Fantôme de la tasse de thé.

Jérôme Noirez est aussi musicien. Il a composé 4 morceaux inspirés de l’atmosphère de Yirminadingrad. Vous pouvez en écouter un extrait sur le site et pour 8 € télécharger la Suite Yirminite pour soutenir le projet.

***

En route vers les 80 %...

La mise en vente des originaux de Stéphane Perger le week-end dernier a fait son effet : avec 186 contributions nous avons récolté 22 302 € soit 76,77 % de l’objectif. Lorsque nous arriverons à 80 % de la jauge, nous ferons une annonce qui devrait en ravir plus d’un

En attendant, nous lançons aujourd’hui le dernier mois de cette campagne : vous avez jusqu’au 31 mars pour nous aider à exploser l’objectif. Le compte à rebours va bientôt commencer…

 

Focus auteurs : Norbert Merjagnan


Adar – Retour à Yirminadingrad est composé de 13 nouvelles écrites par 12 auteurs à partir de 13 dessins de Stéphane Perger :

Stéphane BeauvergerDavid CalvoAlain DamasioMélanie FaziVincent GesslerSébastien JuillardLaurent KloetzerluvanNorbert MerjagnanJérôme NoirezAnne-Sylvie Salzman et Maheva Stephan-Bugni.

Ce recueil a été supervisé et composé avec les auteurs par Léo Henry à partir d’une idée qu’il avait eue avec Jacques Mucchielli juste après avoir terminé l’écriture de Tadjélé – Récits d’exil (désormais disponible en version numérique).

***

Aujourd’hui : focus Norbert Merjagnan

Norbert Merjagnan s’est fait connaître avec Les Tours de Samarante publié en 2008 dans la collection Lunes d’encre de Denoël. Premier volume d’une trilogie, il a été suivi en 2011 par Treis, Altitude Zéro.

« Rares sont les auteurs français capables d'écrire aussi bien et aussi dense, et je parle ici d'écrivains reconnus. Dans le paysage actuel de la SF française, son style se rapprocherait de celui d'une Catherine Dufour dans Le goût de l'immortalité, c'est dire. » Bruno Para

Parallèlement, il a été au sommaire de 3 anthologies dont Faites demi-tour dès que possible édité par La Volte (dans laquelle vous retrouverez 5 autres auteurs qui ont aussi participé à Adar : Stéphane Beauverger, David Calvo, Alain Damasio, Léo Henry et luvan). C’est cette anthologie que nous vous proposons d’acquérir aujourd’hui pour soutenir le projet.

Écrivain rare et précieux (ce n'est pas le seul au sommaire), Dystopia publiera donc en fin d’année sa quatrième nouvelle.

***

75 % pour commencer le dernier mois !   

La mise en vente des originaux de Stéphane Perger le week-end dernier a fait son effet : avec 182 contributions nous avons récolté 22 038 € soit 75,86 % de l’objectif. Lorsque nous arriverons à 80 % de la jauge, nous ferons une annonce qui devrait en ravir plus d’un

En attendant, nous lançons aujourd’hui le dernier mois de cette campagne : vous avez jusqu’au 31 mars pour nous aider à exploser l’objectif. C'est possible !

Focus auteurs : luvan

 

Adar – Retour à Yirminadingrad est composé de 13 nouvelles écrites par 12 auteurs à partir de 13 dessins de Stéphane Perger :

Stéphane BeauvergerDavid CalvoAlain DamasioMélanie FaziVincent GesslerSébastien JuillardLaurent KloetzerluvanNorbert MerjagnanJérôme NoirezAnne-Sylvie Salzman et Maheva Stephan-Bugni.

Ce recueil a été supervisé et composé avec les auteurs par Léo Henry à partir d’une idée qu’il avait eue avec Jacques Mucchielli juste après avoir terminé l’écriture de Tadjélé – Récits d’exil (désormais disponible en version numérique).

***

Aujourd’hui : focus luvan

luvan, comme Mélanie Fazi, écrit et traduit. Elle réalise aussi des performances et des créations radiophoniques. Elle a publié Cru, son premier recueil chez Dystopia en 2013, soit un peu plus de 10 ans après sa première publication à L’Oxymore.

Un nouveau livre de luvan en approche...

Nous sommes donc ravis d’annoncer ici que nous allons publier son deuxième recueil en début d’année prochaine : Few of us (titre provisoire). Nous vous donnerons plus de détails dans les mois qui viennent...

Grâce à Maelström, vous pourrez patienter en lisant sa novella joliment illustrée par Ambre : Le Chevalier rouge. Il en reste encore 4, profitez-en !

Et vous pouvez toujours suivre ses aventures sur son blog.

***

Demain : vente des 13 originaux !     

Samedi 27 février à midi : mise en vente des 13 originaux de Stéphane Perger.

Soyez prêts...

Focus auteurs : Laurent Kloetzer

Adar – Retour à Yirminadingrad est composé de 13 nouvelles écrites par 12 auteurs à partir de 13 dessins de Stéphane Perger :

Stéphane BeauvergerDavid CalvoAlain DamasioMélanie FaziVincent GesslerSébastien JuillardLaurent KloetzerluvanNorbert MerjagnanJérôme NoirezAnne-Sylvie Salzman et Maheva Stephan-Bugni.

Ce recueil a été supervisé et composé avec les auteurs par Léo Henry à partir d’une idée qu’il avait eue avec Jacques Mucchielli juste après avoir terminé l’écriture de Tadjélé – Récits d’exil (désormais disponible en version numérique).

***

Aujourd’hui : focus Laurent Kloetzer

Laurent Kloetzer, tout comme Léo Henry et Jacques Mucchielli, a débuté dans l’écriture par le jeu de rôle. Ses premiers romans relevaient de la fantasy tout en la mélangeant à d’autres ingrédients comme l’enquête policière de La Voie du Cygne. Depuis quelque temps, seul ou avec Laure Kloetzer, il œuvre dans une science-fiction ambitieuse qui atteint des sommets dans Anamnèse de Lady Star (dans lequel il y a d'ailleurs plusieurs allusions à Yirminadingrad, il sortira dans la collection Folio SF dans les prochains mois).

C’est sa participation à Tadjélé – Récits d’exil qui a donné l’idée à Jacques Mucchielli de clore ce cycle avec un recueil dans lequel il inviterait des auteurs à se perdre dans Yirminadingrad et où il serait, avec Léo, anthologiste.

Grâce à Mnémos, c’est deux de ses romans de fantasy que nous vous proposons aujourd’hui de (re)découvrir tout en soutenant le projet Yirminadingrad : Mémoire Vagabonde et Petites morts en attendant son prochain roman de SF : Vostok (à paraître en mars prochain dans la collection Lunes d’encre).

***

En route vers les 60 % et au-delà !     

Avec 167 contributions nous avons récolté 15 721 € soit 54,12 % de l’objectif. Lorsque nous arriverons à 76,59 % de la jauge, c’est la réédition de Yama Loka terminus qui deviendra possible.

Samedi prochain à partir de midi, c’est la mise en vente des originaux de Stéphane Perger.

Quant aux prototypes des versions reliées réalisés par Benjamin Berceaux, ils viennent d’arriver à la librairie Scylla où ils seront consultables jusqu’à la fin de la campagne. Pour celles et ceux qui ne peuvent pas passer par Paris, nous venons de publier quelques photos ici même.

  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53