Connexion
Dystopia

Actualités

Septième et huitième critique pour Nous qui n'existons pas


Septième critique sur Culture Remains :

"Nous tendons tous à vouloir prodiguer des conseils, à rapporter l’expérience d’autrui à notre propre expérience sans se douter que par là même nous écoutons parfois mal, ne comprenons pas vraiment et nions sa singularité. De ce fait, Nous qui n’existons pas est une piqûre de rappel des notions de bienveillance, d’acceptation et de non-jugement. C’est un livre déclic dont on ressort meilleur, qui est certes court mais incroyablement exhaustif, car Mélanie Fazi fait le tour du sujet de façon très complète dans une recherche perpétuelle du mot juste, du mot qui dit sa vérité. Le lecteur ressent le fait qu’elle soit allée au bout de ce qu’elle avait à écrire sur le sujet à ce moment précis de son évolution personnelle, le tout avec une plume d’une grande finesse et d’une grande sensibilité."

Pour lire l'intégralité de l'avis d'Anouchka, c'est ici.

Et la huitième du côté des Carnets d'une livropathe :

"Pour en revenir à l’ouvrage qui nous occupe aujourd’hui, il ne s’agit pas cette fois de fantastique, mais d’un témoignage : récit intimiste, précis et longuement mûri, d’une singularité qui cherche son écho. Dans ce petit livre, Mélanie Fazi se confie sans fard ni bouclier. Elle expose le cheminement et les errances qui l’ont menée à accepter chaque jour un peu plus d’être elle-même."

C'est par pour accéder à la critique complète.

On en profite pour vous montrer - en petit certes - l'intégralité de la couverture de Nous qui n'existons pas.
Signée Stéphane Perger.

Plus que quelques semaines de patience...

 

Rencontres et dédicaces de Mélanie Fazi - 1

 

Première rencontre programmée et officialisée : Mélanie Fazi sera invitée par la bibliothèque Rainer Maria Rilke samedi 17 novembre 2018 de 18 h à 21 h.

On y parlera de son travail d'ordre général et plus particulièrement de Nous qui n'existons pas.

"Parce que « pour faire comprendre, il faut commencer par dire. Pour que les gens admettent une différence et intègrent son existence, il faut commencer par arrêter de se cacher »

C’est cet émouvant et éclairant cheminement qu’elle nous raconte.

Nouvelliste de talent, elle dit souvent qu’une bonne nouvelle est comme un Tardis* : « plus grande à l’intérieur qu’à l’extérieur. ». Nous qui n’existons pas n’est pas une nouvelle, mais est un Tardis. Assurément." Aurore Yrondy

On vous en reparlera et ça ne s'arrêtera pas là, promis !

Sixième chronique pour Nous qui n'existons pas / Ouverture des précommandes !


 Yael Assia a lu Nous qui n'existons pas de Mélanie Fazi :
"Vient un temps où le héros des livres aspire au repos de l’oasis – et, dans le cas de Mélanie, à celui de l’étiquette. Pouvoir, même si ce n’est qu’une étape, se définir, se cerner, être reconnu.e, dire : « je suis ça ». Vous aimerez ou non, mais c’est ce que je suis.

Le livre – le livre tout entier (discrètement et intelligemment postfacé par Léo Henry) – parle de cette quête."
Pour lire l'intégralité de la chronique, c'est par ici.

Et donc, chose promise, chose due, vous avez du 1er au 20 septembre 2018 pour précommander un exemplaire dédicacé par Mélanie Fazi de Nous qui n'existons pas.

Dès que l'imprimeur nous aura livrés, ils seront – en fonction de votre choix – soit postés chez vous, soit mis à votre disposition à la librairie Scylla.

 

Nouveau coup de (au) cœur pour Nous qui n'existons pas de Mélanie Fazi


Déjà cinq coups de cœur pour la non-fiction de Mélanie Fazi !

Après Mandolino, Reflets de mes lectures, Murphy & Poppy et Out Dark Materials, c'est au tour de Iel était une fois d'être touché par son témoignage : 

"Et il y a un destin cruel de construire son identité dans la création artistique (la littérature) et dans l’amour de la chanson, quand 95 % des thèmes abordés se résument à un seul mot : amour. Amour entre deux êtres (des fois plus), hétéro (rarement autrement), toujours solution des malheurs du monde ou source des malheurs du monde.
Chanson de rupture, contes de fées, tout se résume à la rencontre entre deux êtres.
Alors, où sont les autres ?
Où sont ceux qui n’ont pas besoin de ceci pour construire entièrement leur histoire ?
Est-ce que l’absence de cette envie, de cette pulsion comme l’appelle Mélanie, est un vide ?"

On ouvre les précommandes le 1er septembre pour recevoir chez vous ou récupérer à la librairie Scylla des exemplaires dédicacés de Nous qui n'existons pas.

Nous qui n'existons pas : deux nouvelles critiques

 

Deux nouvelles critiques à nouveau élogieuses de Nous qui n'existons pas de Mélanie Fazi :

"Mélanie signe ici un texte universel, qui, à mon sens, appelle à la compréhension et à l'acceptation de ceux/celles – et ils sont nombreux.ses – en marge de la "norme" (ne le sommes-nous d'ailleurs pas tous quelque part ?). Elle devient une sorte de porte-parole en se racontant et en dévoilant son parcours. C'est un texte introspectif, d'une grande maturité, courageux – il n'est pas forcément facile de s'ouvrir de cette façon aux lecteurs – qui peut d'ailleurs permettre aux lecteurs d'accéder à un autre niveau de lecture des nouvelles de Mélanie." sur le blog de Murphy et Poppy

Et :

"Elle est de ces artistes pour lesquel.les je ressens une vive attraction sans pouvoir l’élucider. Je me suis nourrie de son œuvre patiemment et je me suis toujours étonnée de la justesse et de la résonance de ses mots en moi. Lorsque j’ai appris que son prochain livre serait placé sous le signe de la non-fiction, je me suis demandé : serait-il possible que le charme continue d’exercer ou bien est-ce le fantastique qui cimente le pont bâti entre ses lettres et mon imaginaire ?

J’ai eu la réponse dès les premières lignes. [...]

Nous qui n’existons pas est le récit de la maturité, du courage et de la renaissance." du côté du blog Our dark materials.

Vous pourrez précommander des exemplaires dédicacés par Mélanie Fazi de Nous qui n'existons pas du 1er au 20 septembre.

Deuxième critique élogieuse pour Nous qui n'existons pas


Après Mandolino, c'est au tour de Reflets de mes lectures de s'attaquer à la non-fiction de Mélanie Fazi.

"Nous qui n’existons pas est une lecture qui éclaire le parcours d’une autrice (ses textes prennent une autre dimension suite à cette lecture), mais aussi et surtout qui peut apporter confort pour ceux qui se sentent décalés par rapport à la norme et, pour ceux dans la norme (c’est mon cas), une ouverture sur une autre manière d’être humain et de voir le monde.

Une lecture qui me semble importante dans le monde d’aujourd’hui."

Toute la critique est sur Reflets de mes lectures.

Rappel : Si vous êtes libraires, journalistes ou blogueurs et que vous souhaitez lire le texte avant sa sortie, nous vous enverrons le PDF de la maquette sur simple demande par mail.

Ouverture des précommandes : toujours tout début septembre...

Vivement la rentrée !

Première critique de Nous qui n'existons pas de Mélanie Fazi


"HéroïneMélanie Fazi l’est à double titre. Déjà, elle est elle-même l’héroïne de sa « non-fiction », c’est-à-dire de son récit existentiel. Avec un courage exceptionnel allié à la force de son écriture sans ambages, elle nous dévoile avec précision les étapes de son développement personnel l’ayant conduite sur la voie de l’apaisement, voire de l’épanouissement. Ce n’est pas qu’elle veuille convaincre quiconque de faire les mêmes choix qu’elle, non, c’est qu’elle récupère une authenticité sociale en acceptant les spécificités de sa personnalité qui pourraient ne pas entrer dans les schémas sociaux habituels."

Pour lire la suite, direction le blog d'Annie Claire : Mandolino.

Rappel : Si vous êtes libraires, journalistes ou blogueurs et que vous souhaitez lire le texte avant sa sortie, nous vous enverrons le PDF de la maquette sur simple demande par mail.

Ouverture des précommandes : toujours tout début septembre...

Et pour ne rien rater des futures rencontres, publications, etc. n'oubliez pas de vous inscrire à la Dystonewsletter.

 

Nous qui n'existons pas de Mélanie Fazi : la couverture


Nous qui n'existons pas de Mélanie Fazi, non-fiction qui paraîtra fin septembre / début octobre, est sur l'établi depuis quelques semaines maintenant.

La maquette intérieure est calée, il ne reste que les derniers réglages à faire pour pouvoir l'envoyer à l'imprimeur.

Côté couverture, la voici, signée Stéphane Perger. Nous vous laissons découvrir le reste de l'illustration quand vous aurez le livre en main...

Ouverture des précommandes : tout début septembre !

Si vous êtes libraires, journalistes ou blogueurs et que vous souhaitez lire le texte avant sa sortie, nous vous enverrons le PDF de la maquette sur simple demande par mail.

Plus qu'une dizaine de semaines d'attente...
 

 

  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53